Canopée / Entropies : LIA GIRAUD
Canopée & Entropies
Série photographique, 2015.




Les Algaegraphies sont des « images vivantes » formées par des micro-organismes photosensibles. Ceux-ci s’organisent dynamiquement pour répondre aux variations lumineuses. Les photographies présentées restituent deux processus de perturbations picturales crées par cette matrice biologique.

La Canopée met en scène un écosystème artificiel luxuriant qui abrite différents spécimens urbains. Cette mosaïque retrace les 70 étapes amenant à la disparition progressive de l’espace figuratif. La série des Entropies reprend 5 détails de la composition. La dissipation du paysage s’effectue ici à l’aide d’un scanner dont le mode d’acquisition induit une modification comportementale des cellules.

Plaçant les micro-algues comme support d’une réflexion technique et symbolique de l’image, le projet Algaegraphique questionne la nature des représentations issues de notre sphère techno-scientifique. Il s’attache plus particulièrement à explorer les zones d’interdépendances existant entre une entité biologique et son environnement technique.
Ces recherches sont menées dans le cadre du doctorat SACRe PSL Research University, avec le soutien de l’EnsadLab « Réflective Interaction » et du laboratoire CCE du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Crédits :
Réalisation : Lia Giraud
Aide à La réalisation : Olivier Goulet
Système de prise de vue Sérielle : Olivier Gade
Conseil scientifique : Claude Yéprémian



Canopée, 2015
300 x 65 cm, tirage lambda.
3 éditions.

Entropies I, II, III, IV et V, 2015.
58 x 33 cm, Impression double encrage sur plexiglass.
8 éditions.