Cultures : LIA GIRAUD
Cultures - Diplome des Arts décoratifs de Paris, 2011 -
"Algae-graphies" (photographies vivantes).



Les algae-graphies sont des photographies vivantes.
Elles sont crées par des micro-organismes photosensibles capables de capter la lumière et de "développer" des images selon un principe similaire à la photographie classique.

Bouleversant la définition «d’image fixe» habituellement donnée à la photographie, les algae-graphies sont mobiles, autonomes, organique… Une forme ajustée aux mutations d'un médium devenu essentiellement numérique et vivant désormais en symbiose avec l’homme.

Reliant la photographie à ses origines scientifiques, ces «Observatoires» vivants mettent en vue les possibilités inexploitées du vivant et de la lumière selon une «Vision stéréoscopique» aux frontières de la science et de l’art, mêlant le protocolaire, l’expérimental et le poétique.



Feed-back au cœur de l’invention photographique, l'installation Cultures instaure l’invention de l’algae-graphie. Traversant différents procédés optiques, l’image numérique retrouve sa forme originelle projetée au fond des «boites noires» où des cellules primitives captent la lumières pour «révéler» puis «stabiliser» une nouvelle image après quatre jours d'exposition.
Hors des boites de cultures, l’algae-graphie acquière sa propre autonomie et devient un lieu propice aux manifestations du vivant (contaminations, dégradations).
Cultures éphémères et incontrôlables, à l'image de d’une époque critique et incertaine, les algae-graphies retracent la quête impossible d’un chercheur, victime d’une monde qu’il fabrique.

Projet réalisé avec l'aide de Claude Yéprémian, biologiste et responsable de l'algothèque au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris.